A SAVOIR Chinchilla

3 points à retenir sur l’alimentation des chinchillas domestiques

chinchilla

Le chinchilla séduit de plus en plus les personnes qui recherchent un animal de compagnie. Cette petite boule de fourrure peut vivre jusqu’à 10 ans à condition qu’elle bénéficie d’une bonne hygiène et d’une alimentation saine et équilibrée. Tout droit issu des milieux arides et rocheux de la cordillère des Andes, en Amérique du Sud, notre petit rongeur a développé des besoins spécifiques en matière d’alimentation. Découvrons-les ensemble !

Le foin, indispensable pour la survie des chinchillas

Quand vous achetez un chinchilla, on vous recommandera sûrement du foin comme base d’alimentation. Riche en fibres, il facilite le transit intestinal de l’animal. Il permet aussi au chinchilla d’user ses molaires. Notez que l’absence ou la carence de foin pourrait occasionner une malocclusion fonctionnelle de ses dents et entraînerait inévitablement un manque d’appétit. N’hésitez donc pas à lui en donner en abondance pour que votre petit compagnon soit toujours en parfaite santé.

chinchilla qui mange

Les granulés, mais pas n’importe lesquels

Il existe des granulés typiquement concoctés pour les chinchillas. Mélange parfaitement équilibré, ingrédients soigneusement triés, ces granulés ont été fabriqués avec le plus grand soin pour répondre aux besoins nutritifs de ces petits herbivores. Toutefois, il faut vérifier ce qu’il mange car l’animal a tendance à écarter souvent certains grains au profit d’autres, par préférence gustative. Ce comportement peut alors entrainer un déséquilibre de son alimentation. Par ailleurs, le choix des granulés doit se faire avec parcimonie. Optez pour les mélanges durs et secs cela conviendra parfaitement à ses besoins.

chinchilla qui boit

Veiller à la propreté de l’eau

Avec son appareil digestif ultra-sensible, la propreté de l’eau du chinchilla doit être irréprochable. Il faut donc la changer quotidiennement. De même que pour son contenu, le biberon ou la coupelle de votre petit rongeur doit aussi respecter une règle d’hygiène stricte.

Nourrir un chinchilla, ce n’est pas le même exercice qu’avec d’autres rongeurs comme le lapin ou le castor. La fragilité de son appareil digestif impose des aliments de première qualité achetés auprès d’une animalerie de confiance.

Leave a Comment