Chat CONSEILS

Comment faire cohabiter l’enfant et le chat ?

chat et enfant à côté

Le chat, par nature très indépendante et peu entrain à la chamaillerie à partir d’un certain âge, peut être “traumatisé” par l’arrivée d’un jeune enfant qui arrive en courant vers lui, bras tendus en avant et prêt à lui saisir de manière pataude un paquet de poils, alors qu’il est tranquillement en train de se laver une patte sur le canapé. Pire encore, l’enfant maladroit qui veut absolument attraper l’oreille ou la moustache du chat prend de gros risques, de se prendre un méchant coup de patte ou même de se faire mordre. Quelles sont les 7 règles à apprendre à votre enfant pour une bonne entente avec le chat ?

Voici deux situations imprudentes…

bébé mord et serre la queue du chat

bébé mord et serre la queue du chat

bébé allongé sur le chat

bébé allongé sur le chat

Apprenez à votre enfant que le chat fait partie intégrante de la famille et qu’il convient de le traiter gentiment avec respect. Bien sûr quand il s’agit d’un enfant de deux ans, c’est très compliqué de l’expliquer. Mais dès trois ans c’est plus facile.

Faites comprendre à votre enfant que le chat n’est pas un jouet ou une peluche, qu’il n’est pas bien de l’embêter en voulant par exemple l’habiller ou l’enfermer dans la machine à laver.

Montrez à votre enfant comment caresser le chat sans que ça l’agace : main ouverte et d’une seule main afin que le chat ne se sente pas prisonnier.

A partir d’un certain âge seulement, expliquez le langage corporel et vocal du chat à votre enfant afin de le laisser tranquille s’il montre des signes d’impatience.

Expliquez à votre enfant que son coin repas et litière est à lui et qu’il ne faut pas y toucher, de même s’il occupe très souvent le même espace pour dormir, qu’il ne faut pas le déranger pendant ces moments où il se repose, ni crier à côté.

Créez un jouet spécifique pour mettre en place et entretenir une relation privilégiée entre votre enfant et votre chat. Par exemple, en attachant un bouchon de liège à une ficelle, l’enfant s’amusera à la lancer pendant que le chat se dandinera du postérieur prêt à bondir sur la proie.

Si l’enfant n’est pas capable de porter correctement le chat, interdisez-lui de le faire. On voit souvent de jeunes enfants qui ont un “morceau” de chat dans les bras, pendant que le reste du corps tente éperdument de suivre le mouvement.

Voici deux situations quand le chat est respecté…

chat et enfant qui jouent

chat et enfant qui jouent

chat et enfant qui dorment

chat et enfant qui dorment

Avec ces précieux conseils, dont certains sont évidents et plein de bons sens, votre chat devrait apprécier votre chérubin !

Laisser un commentaire